RSE ? Aujourd’hui, on attend non seulement de l’entreprise qu’elle contribue à la bonne santé de l’économie, mais aussi qu’elle le fasse en minimisant son impact sur l’environnement et en faisant progresser la société.
Condition d’un développement durable de l’activité humaine, cette notion de responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) guide désormais ses choix stratégiques, ses modes d’actions, ses relations internes et externes.
Elle est à Bagoto ce que l’ADN est à la cellule.


Bagoto, quand tout part d’un geste responsable

Il faut se plonger dans le Brésil de la fin des années 2000 pour comprendre la genèse de Bagoto.
Sa fondatrice et dirigeante, Talia Mouracadé, vit alors à São Paulo et, comme tout un chacun, prend son mal en patience dans les embouteillages de la mégapole. Lorsqu’elle se rend dans les stations-services pour y faire le plein, elle remarque qu’on accroche au levier de vitesse de sa voiture une sorte de sac bon marché dans lequel jeter les menus déchets générés au cours d’un déplacement en voiture.
Le côté simple et pratique de cette mini-poubelle la séduit et, lorsqu’elle se réinstalle à Paris après plusieurs années passées en Amérique du Sud, elle décide d’en faire un véritable produit de qualité de par son design, sa fabrication et sa durée de vie.
Elle fonde alors Bagoto avec cette idée que les gestes les plus simples peuvent avoir un effet bénéfique pour l’environnement, dès lors que le citoyen s’en empare.
Or, quoi de plus facile que de lutter contre la pollution des abords d’axes de circulation en remplaçant une déplorable habitude – jeter ses déchets par la vitre – par un geste on ne peut plus facile : les mettre dans le sac de propreté conçu pour les accueillir ? Une idée traduite dans la signature du clip publicitaire réalisé au printemps 2017 : « Bagoto®, un geste tout simple pour un monde plus propre ».


Bagoto®, la responsabilité dans tous ses états

En créant Bagoto, Talia Mouracadé et son associé Ramzi Khoury ne cherchent pas seulement à préserver l’environnement en milieux routier et urbain. Ils veulent aussi prémunir les usagers de la route et de la ville contre les accidents occasionnés par le jet – ou la présence sur la chaussée – de déchets tels que des boîtes de boisson en métal qui, lancées depuis un véhicule roulant à 130 km/h, deviennent autant de projectiles capables de blesser un motard par exemple.
En cherchant à protéger les usagers de la route, ils se rendent compte que leur sac de propreté participe également à la sécurité du conducteur et de ses passagers. Parce qu’il s’accroche au levier de vitesses, dans le prolongement direct de la main, Bagoto® évite au conducteur de détourner son regard de la route, à la recherche d’un éventuel point d’atterrissage pour ses chewing-gums, emballages, mouchoirs… De même, il ne risque plus de voir son pied glisser sur un emballage abandonné sur le tapis de sol.
Pour tenir pleinement sa promesse, encore fallait-il que Bagoto® ne devienne par lui-même un déchet de plus… Cela aussi, ses concepteurs y ont pensé en faisant de leur invention un produit intrinsèquement respectueux de l’environnement de par sa durabilité : lavable en machine, il est réutilisable de multiples fois avant d’être usé. Et comme il est fabriqué soit en bambou, matière totalement biodégradable et compostable, soit en non-tissé à base de polypropylène, il est non seulement solide, économique et souple mais aussi recyclable.
Né d’une volonté de comportement responsable, Bagoto® devait pouvoir se faire le porte-parole de tous ceux – collectivités, entreprises, associations… – soucieuses de sensibiliser le citoyen à la protection de l’environnement. Il a donc été conçu pour être marquable à leurs couleurs, portant ainsi leur message écologique tout en offrant la solution pour le traduire immédiatement en actes.


Quand le développement durable s’accroche au levier de vitesse

Sans remonter jusqu’à Gro Harlem Bruntland, rappelons simplement que le développement durable repose sur la mise en œuvre de trois principes :
— l’efficacité économique,
— la minimisation de l’empreinte environnementale
—et l’équité sociale.
Quand il s’est agi de passer de la conception de Bagoto® à son développement industriel, Talia et Ramzi se sont attachés à cocher toutes les cases !

—À commencer par l’économie : en choisissant de fabriquer en Chine un produit conçu en France, ils ont pu obtenir un coût de production leur permettant de proposer Bagoto® à un prix accessible à tous, pour que chacun puisse devenir un acteur potentiel de la propreté routière.
—Au plan environnemental ensuite, ils ont retenu pour fabriquer le sac de propreté Bagoto® un non-tissé qui répond aux normes européennes en matière de contenus en métaux lourds (norme EN94/62), qui n’est pas écotoxique et qui ne contient aucune matière polluante. Il est acheminé de Chine en France par bateau, moyen de transport peu émissif de gaz à effet de serre et de particules. Et arrivé en fin de vie, il peut être recyclé en gaines, tubes, films à usages industriels, notamment dans le domaine de la construction. Il peut également servir à produire des tissus géotextiles destinés à prévenir la pousse des mauvaises herbes. Quant aux chutes de fabrication, elles sont également collectées et retournées à une usine partenaire chargée du recyclage.
—Au plan social enfin, Bagoto® est un produit conditionné en France, par des établissements et services d’aide par le travail (ESAT) qui les assemblent en lots multicolores, les ensachent, fixent les cavaliers et les emballent. Le choix de faire appel à ce type de structure est dicté par la volonté de donner du travail à des personnes qui y ont difficilement accès.

La RSE ça marche ! Même pour les plus petites structures

Concevoir et produire éco- et socio-responsable, c’est bien, mais mettre en pratique les principes de la RSE dans le fonctionnement quotidien de l’entreprise, c’est mieux, même quand on est une micro-entreprise. Car ces principes sont beaucoup plus porteurs de développement et de sens à la vie que de contraintes…
Pour commencer, les membres de l’équipe Bagoto ont choisi d’installer en un même endroit leur lieu de vie et de travail, et d’utiliser au maximum la visioconférence. Leurs déplacements s’en trouvent limités d’autant. Et si on ajoute que le seul membre de l’équipe à se déplacer régulièrement depuis Paris emprunte les transports publics, la contribution de l’entreprise aux rejets de gaz à effet de serre et de microparticules est on ne peut plus réduite. Des choix qui économisent l’énergie, dans tous les sens du terme ! Tout comme le recours systématique à des luminaires basse consommation pour l’éclairage.

Si l’entreprise ne peut pas fonctionner sans produire de déchets, elle met un point d’honneur à en assurer le tri systématique et le recyclage. Et ce qu’il s’agisse des déchets liés au produit et au processus de production/expédition (essentiellement carton et plastique d’emballage) ou des déchets liés à la gestion/administration de la société, que ce soit le papier (d’impression et documents imprimés), les matériels (ordinateurs, imprimantes…) et consommables de bureautique (cartouches d’encre…), les ampoules d’éclairage, les conditionnements de boissons (boîtes métal, bouteilles plastiques, dosettes de café…), etc.


La RSE, c’est aussi la solidarité

Être responsable, c’est aussi encourager, soutenir, aider ceux qui partagent vos valeurs… Bagoto mène, dans la mesure de ses possibilités, une politique de mécénat en faveur d’associations de protection de l’environnement comme le collectif marseillais Un déchet par jour (www.1dechetparjour.com) ou l’association libanaise Ana Ma Bkebb (Moi, je ne jette pas). 1 eurocent est ainsi collecté sur la vente de chaque Bagoto® pour leur être reversé, ce qui a représenté 500 € pour chacune de ces deux associations, auxquelles 10 000 Bagoto® ont en outre été offerts.
L’entreprise personnalise et offre par ailleurs des Bagoto® à l’occasion d’événements comme la COP21, dans le cadre de laquelle ont été donnés au club Génération responsable en vue d’une distribution aux participants à une journée de sensibilisation à l’environnement organisée au Grand Palais.
C’est également le cas de certains raids automobiles, compétitions de golf ou ateliers créatifs avec les enfants, qui sont autant d’occasions de sensibiliser le citoyen à tout âge à la vulnérabilité de l’environnement.

Bagoto® Vegan : la démarche continue !

Chaque année depuis sa création, Bagoto présente un nouveau produit à l’occasion de la Foire de Paris. En 2017, le dernier-né de la famille était le Bagoto® Vegan, pochette de rangement haut de gamme en similicuir. Conçu dans une matière durable et recyclable, ce nouveau produit ajoute à la préoccupation du moindre impact environnemental le respect de la condition animale. Une nouvelle étape franchie par Bagoto dans l’affirmation de sa culture de responsabilité.

Certifiés responsables

Bagoto a mené les démarches de certification qui ont permis à ses produits de répondre aux normes européennes EN94/62 (relatives au contenu en métaux lourds) M1, norme européenne d’ininflammabilité (pour Formybagoto®, cendrier en carton ignifugé à insérer dans un Bagoto®). Par ailleurs, Bagoto a subi différents tests de conformité, qualité et RSE.

Bagoto récompensé pour sa démarche RSE

L’action menée par Talia Mouracadé et Ramzi Khoury en matière de responsabilité sociétale de l’entreprise depuis la création de Bagoto leur a valu de recevoir – dès leur toute première participation au concours RSE du CECAP94 – la médaille d’argent de ce club d’entreprises du Val-de-Marne. Cette distinction les a fait remarquer de la Direction RSE de Bpifrance, la banque publique d’investissement au service des entrepreneurs, qui leur a offert de parfaire la mise en œuvre de la RSE dans leur entreprise en participant à un cursus de formation dispensé par GreenFlex, société de consulting spécialisée dans les solutions visant à favoriser la transition environnementale et sociétale des entreprises.
(Cérémonie de remise de trophées)

#bagoto #saligo #securiteroutiere #vacancespropres #routespropres #voiturepropre #zerodechet #villespropres #securite #rse #elegant #car #pochettederangement #auto #chic #voiture #cadeau #noel #joyeusesfetes #vegan #sacvoiture #RSE

RSE : trois lettres qui signifient tout pour Bagoto
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.